TEXTE SUR LES MONSTRUOSITÉS

Langue de lutte
1 min readMar 28, 2023

J’ai longtemps cru qu’il fallait que je taise mes opinions.

Parce que ça ne plait pas qu’on pense différemment.

Parce qu’on est conditionné par des règles qu’on nous oblige à respecter sous peine de sanctions.

Parce que je n’étais pas entouré des bonnes personnes.

Parce que je voulais être aimée.

Parce que j’avais peur d’être seule.

Parce que je suis différente.

Faut dire que je cumule et que se serai mieux de se faire discrète :

ARABE

GOUINE

TDAH

Quoi d’autre ? FÉMINISTE

En rencontrant des personnes qui me ressemblent j’ai pu me créer une famille.

Une famille de lutte, avec qui je peux être fière de qui je suis.

Parce qu’ensemble on marche, on colle.

Parce qu’ensemble on crie,

Parce qu’ensemble on écrit.

Pourquoi serai — je monstruosité cruelle lorsque je crie :

« ANTI-PATRIARCAT! »

Je marche et je crie aussi pour ces personnes qui me jugent, non ?

Ça les arranges aussi ces combats lorsqu’on les gagnes ?

Tampis si je déçois,

Tampis si on me traite de RADICALE.

Laissez moi être ce monstre qui ne réclame que justice.

--

--

Langue de lutte

Les textes de ce blog ont été créés lors d’ateliers d’écriture, en non mixité queer et féministe. Plus d’informations sur : www.facebook.com/languedelutte