LA VOIX DANS MA TÊTE

Langue de lutte
2 min readOct 18, 2023

--

Bah je parle moi j’chante moi dans ma tête ça sonne pas faux ça sonne même vrai je devine l’intérieur des choses avec les contours du réel moi je me crois oracle moi je pense clair et j’adore que ma pensée regarde et que l’autour des choses disent à ma loneliness du contenant pour en ce qui vibre à moi avant vacille j’m’en prends plein et puis bah je pense avec, quoi, t’as compris ça répercute ça me fait du plein et puis ça me donne ma vie ma vie dans le corps, corps de vie sinon c’est tout vide sinon ça s’éteind faudrait pas ! Hein dis faudrait pas que ça s’éteigne ça peut pas pas déjà il paraît qu c’est plus tard que la voix qui dit, s’arrête, et puis ça se trouve quand ça ça s’arrête j’veux dire quand la mort nomme ma vie j’ai peut être le temps de nommer la mort aussi, peut-être qu’on se nomme ensemble Roh

Bah voilà il y a toujours un moment où

ça m’émeut voilà j’suis émue de me trifouiller les pensées le cogito d’inside me, au bout d’un moment ça fait ça toujours “ blouuuuuuuuu blou blou “ ça respire inside et outside et y’a pleins de mots miroirs pour dire que je vis et qu’autour, y’a, y’a quelque chose, choses, CHOSES,

C H O S ES

outside

inside

on en reparlera plus tard

Vous êtes qui? Pourquoi vous avez fait sauté l’usine?

Bah moi je suis une voix dans un corps qui a fait badaboum paf au sol une nuit en italie A Milano dans le flixbus, le chauffeur il m’a l’été dernier — poussée au sol et fait du mal poussé mon corps au sol et l’a jeté du flixbus

moi sur le bitume j’ai pleuré

le type il était colère

dans tous les cas il était colère

ma voix elle a pris soin de mon corps

et elle a tué la voix du type

ma voix elle a même fait sauter l’usine d’où il sort le type

maintenant on peut aller en italie

tranquilles.

SCÈNE DU QUOTIDIEN

Florian le soir avant de se coucher il brumise son visage pour respecter le PH de sa peau il s’applique un lait démaquillant à la main sur son visage qu’il essuie avec une petite serviette chaude et propre il met de l’acide hyaluronique pour hydrater sa peau et de l’élixir de rétinol, il porte son t-shirt rose sos homophobie , et met le live d’un plateau télévisé, un journal télévisé , il met l’émission “quotidien” en replay avec l’enceinte connectée pour bien entendre, il laisse même quand c’est la pub,

Textes de Cléa Bonnard

--

--

Langue de lutte

Les textes de ce blog ont été créés lors d’ateliers d’écriture, en non mixité queer et féministe. Plus d’informations sur : www.facebook.com/languedelutte