Autour des villes

Langue de lutte
1 min readNov 7, 2023

Les villes sont construites en béton.
Autour des villes c’est du nylon.
Multitude de petites tâches de couleur qui,
vu d’avion, s’enroulent sur la périphérie.
Chassés par l’état policier,
Toute la population des “sans” ne peut y entrer.
Sans travail, sans papiers, sans domicile et sans allié·es.
Même si certain·es d’entre iels travaillent, on refuse de les laisser entrer.
La ville met l’accent sur la sécurité. Comme l’a promis le nouveau préfet.
Drones et caméras, agents casqués et poisons anti rats.
“C’est pour éradiquer la mendicité”
A-t-il expliqué, sur son média préféré.
Car dans les villes, les gens sans argent ne pouvaient subsister.
Il fallait presque payer pour respirer.
Petit à petit, l’hostilité ambiante avait gagné.
Plus de compassion, pour d’avantage de discrimination.
Voilà le futur qu’on nous réserve, si nous nous laissons endormir.
Tous·tes ensemble militons, contre les tentes en nylon.
Car chacu·e devrait pouvoir avoir un toit sur la tête
Et à manger dans son assiette.

Texte de Patient Zéro

--

--

Langue de lutte

Les textes de ce blog ont été créés lors d’ateliers d’écriture, en non mixité queer et féministe. Plus d’informations sur : www.facebook.com/languedelutte